By | 13 janvier 2020

Une dizaine d’individus mené par le comédien Frantz Jean Toussaint alyas Mathias Dandor a perturbé la cérémonie de dépôt de gerbe de fleur en mémoire des personnes tuées par le tremblement de terre du 12 janvier 2010, à Saint-Christophe.

Ils scandaient haut et fort que la population a révoqué l’Etat. Une situation qui a poussé les forces de l’ordre à réagir. Le Président de la république accompagne de la première dame, du premier ministre démissionnaire Jean-Michel Lapin, des membres du gouvernement et du corps diplomatique dont l’ambassadrice américaine ont dû rapidement vider les lieux avant que revienne le calme.

Pour l’opposant au pouvoir, Frantz Jean Toussaint, le Président de la République n’est pas digne d’intervenir au nom des victimes du tremblement de terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *