Covid-19: S.O.S de l’hôpital de Fermathe

« Nous lançons un appel urgent à vous, société haïtienne, pour que vous nous veniez patriotiquement en aide. Dans le contexte malheureux du Covid-19, il est impensable de voir le seul hôpital de la zone fermer ses portes», ont crié mardi les Dr Daniel Jean-Louis et Rudolph Magloire, respectivement président du conseil d’administration et directeur médical de l’hôpital de Fermathe qui est situé à Fermathe 62 dans le campus de la Mission baptiste conservatrice d’Haïti (MBCH).

Miné par une situation financière précaire, l’hôpital de Fermathe, vieux de 60 ans, se voit dans l’impossibilité de fournir les soins de santé à ses patients. Très affecté par les événements du peyi “lòk”, l’hôpital, en ces temps de  coronavirus, a vu partir ses principaux bienfaiteurs. « Il recevrait l’essentiel de ses ressources des églises aux Etats-Unis, principalement du Texas. Celles-ci ont dû pratiquement fermer à cause de la pandémie de Covid-19. Nous avons reçu un don généreux de la Fondation mission de l’espoir (FOME) d’Haïti et de la Mission hope (MOH) du Texas qui ont dû partir pour les raisons susmentionnées, don qui ne pourrait assurer la survie de notre hôpital », ont expliqué les responsables.

En lançant ce S.O.S, les dirigeants de cette structure sanitaire qui dessert une vaste zone de 200 000 habitants, depuis Pétion-Ville jusqu’à Furcy, veulent rallier les gens de bonne volonté à cette cause. Pour le bon fonctionnement de l’hôpital, ils nécessitent un budget annuel de  455 000 dollars à raison de 35 000 dollars mensuellement. « nous voulons toucher tout le monde, les autorités sanitaires, les membre de la société civile, tout le monde indistinctement ”, a déclaré le Dr Magloire contacté par le journal ce mercredi.

L’hôpital de Fermathe dispose de 40 lits d’hospitalisation. Il offre tous les services de base. Journellement, il reçoit en consultation 60 à 80 patients. Son service d’urgence fonctionne 24/24. Le Dr Magloire explique que l’hôpital se préparait à  faire face au Covid-19, surtout pour identifier les cas suspects, les mettre en quarantaine en attendant que le MSPP vienne, selon le protocole approuvé, les prendre en charge.

Le communiqué de presse a précisé que  l’hôpital, n’étant pas à même d’assurer la prise en charge des cas avérées de Covid-19 à cause de la présence d’autres institutions essentielles de MBCH, comme le MountainMade, l’église , la formation pastorale, l’école… et parce qu’il comptait  néanmoins continuer à assurer les soins médicaux qu’il fournit à la population.» Pouvons-nous laisser cette institution disparaître ?», se demandent les deux médecins, qui pensent que la communauté haïtienne doit assurer le relais.

Source :https://lenouvelliste.com/article/215240/covid-19-sos-de-lhopital-de-fermathe

Happy

Happy

0

Sad

Sad
0

Excited

Excited
0

Sleppy

Sleppy

0

Angry

Angry
0

Surprise

Surprise
0

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *