RadioHaiti.org

A single source to listen Online all Haitian Radio Stations

Des entreprises haïtiennes contribuent pour financer la lutte contre le Covid-19

Si depuis février 2020 les médias haïtiens réunis autour de l’ANMH et de l’AMIH, ont été les premières entreprises à offrir des heures d’antenne gratuitement à l’Etat haïtien pour sensibiliser la population aux dangers du Covid-19, le mouvement de solidarité prend de l’ampleur depuis que les premiers cas et le premier mort sont connus.

Alors que les institutions internationales font des annonces qui vont prendre du temps avant de se concrétiser, des entreprises haïtiennes s’impliquent, font des dons en espèces et en équipements médicaux pour financer le lancement de la lutte contre le Covid-19.

Samedi, suite à une annonce du Dr Paul Farmer, on a appris que la compagnie Digicel finalise un don de 20 respirateurs artificiels à Zanmi Lasante qui gère l’hôpital universitaire de Mirebalais, le premier centre qui a eu à recevoir des patients atteints du Covid-19.

« Les respirateurs seront disponibles d’ici le 20 avril 2020. De plus, quarante mille dollars ont été donnés par la Digicel à Zanmi Lasante pour permettre à l’institution de répondre à d’autres besoins urgents, a appris Le Nouvelliste.

Zanmi Lasante est “un partenaire de longue date”, a confié au journal le responsable de la Digicel en Haïti, Maarten Boute, mardi 7 avril 2020.

D’un autre côté, la Digicel a déjà envoyé 70 millions de sms à ses utilisateurs avec des messages de sensibilisation. Il y a aussi des messages du MSSP que la compagnie relaie. « Lave men w » remplace le logo Digicel sur les écrans de certains téléphones. Des appels robot ont été passés. La fondation Digicel travaille avec plus d’une centaine d’organisations du Konbit pou chanjman dans la sensibilisation sur le terrain, a détaillé Boute.

« MonCash ne prélève aucuns frais pour les transferts d’argent de personne à personne. Cette mesure est appliquée en faveur des ONG et du gouvernement, a expliqué Marteen Boute. «Nous, à la Digicel, sommes solidaires au pays. Je pense que nous devons tous l’être», a souligné Maarten Boute, interrogé sur le sens de l’engagement de la Digicel.

L’Association des importateurs de véhicules à moteur (AAIVM) a fait un don de quatre-vingt mille dollars américains aux centres Geskhio qui est en première ligne dans la lutte contre le Covid-19. Cette ONG haïtienne a la capacité de lutter contre le coronavirus et avait présenté un plan et des besoins de financement pour ses interventions, a confié au journal le président de cette association, Carl Frederick Berhmann.

« Nous nous sommes mis ensemble pour rassembler cette somme. C’est un premier pas de l’association dans cette bataille. Nous allons supporter d’autres groupes », a-t-il poursuivi. Le secteur automobile est durement touché depuis plus d’un an à cause de l’inflation, de la dépréciation de la gourde qui rend difficiles les financements pour les clients. Mais, en dépit de tout, “il faut que tout le monde s’engage », a insisté Carl Frederick Berhmann.

« Nous avons reçu ce don. Nous remercions vivement tous les partenaires qui ont déjà contribué », a confié au journal Christel Boursiquot, administratrice des centres Gheskio. « Ceux qui veulent faire des dons aux centres Gheskio peuvent écrire à christel.boursiquot@gheskio.org. Les chèques doivent être émis à l’ordre de la Fondation haïtienne des maladies endémiques (FHAME) », a expliqué Mme Boursiquot.

« Pour le moment, nous n’avons pas encore comptabilisé les dons, matériels et équipements reçus à date afin de faire face à la pandémie Covid-19. Nous recevons progressivement des dons en espèces et en nature », a-t-elle répondu au journal.

Pour l’administratrice des centres Gheskio, Christel Boursiquot, « cette mobilisation pour supporter la lutte contre le Covid-19 prouve une fois de plus qu’en dépit des difficultés d’ordre économique auxquelles est confronté notre pays, nos partenaires sont toujours prêts à soutenir les activités devant profiter à la population démunie ».

D’un autre côté, le Groupe Capital Bank et ses partenaires : Fondation Capital Bank, Capital Bank, Cap Invest, Casami, Ibo Kinkay SA, NASSAGROUP, Topco Haiti, Sipal Haiti SA et Sodipal ont fait « un don de cent mille dollars américains ($100 000 USD), ce qui représente un apport au projet de réponse rapide au diagnostic, à la prévention et au traitement du Covid-19 des centres Gheskio et du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) », a confié au journal Anick Supplice Dupuy, président de la Fondation Capital Bank.

« Le groupe estime qu’il est de son devoir de contribuer en tant que membre du secteur privé et en tant que citoyens haïtiens à la prévention et la gestion de cette crise sanitaire qui sévit dans le monde entier et qui commence en Haïti. En plus d’être un devoir civique et moral nous jugeons qu’il est de notre responsabilité sociale de venir en aide à un moment aussi critique de notre histoire ou plus que jamais nous devons nous unir afin de trouver une solution », a-t-elle expliqué, interrogée sur le choix de supporter les centres Gheskio.

«Nous faisons ce don aux centres Gheskio dans le cadre de leur accord commun avec le MSPP afin de lutter contre le Covid-19. Gheskio est une institution qui bénéficie d’une expertise reconnue en Haïti et dans le monde et ses dirigeants au côté du MSPP sont dévoués à cette cause commune. Faire un don aux centres Gheskio est un geste de solidarité, complémentaire à celui du confinement et de la distanciation physique », a indiqué Anick Supplice Dupuy, président de la Fondation Capital Bank.

« Nous voulons encourager les autres membres du secteur privé à s’impliquer et à aider dans un vaste mouvement de solidarité dans le pays.  Ensemble luttons contre le coronavirus », a indiqué  Anick Supplice Dupuy qui encourage la population à écouter les consignes de l’Etat et du MSPP et à mettre en pratique leurs recommandations.

« Cette situation sanitaire est grave et demande un engagement individuel afin de pouvoir y faire face », a souligné Anick Supplice Dupuy.

Lors de son message d’acceptation du poste de coprésident de la Commission multisectorielle de gestion du Covid-19, le docteur Jean William Pape avait déclaré : « Je remercie particulièrement le secteur privé haïtien qui a répondu généreusement à l’appel des centres Gheskio. Les fonds reçus du secteur privé haïtien seront mis à la disposition d’Haïti. Aujourd’hui Gheskio n’existe plus comme entité séparée, GHESKIO et Haïti ne font qu’un ».

« Tout le staff du Gheskio est dans la bataille pour Haïti », avait indiqué lundi le Dr Jean William, responsable des centres Gheskio et coprésident de la Commission multisectorielle de gestion de la pandémie Covid-19 (CMGP-Covid-19).

« Nous encourageons nos membres à donner ce qu’ils peuvent. C’est ensemble que nous devons lutter contre le Covid-19 », a confié au journal le président de l’Association des industries d’Haïti, Georges Sassine.

L’industriel Tom Adamson de la SAFICO a confectionné et livré plus de 100 000 masques. La majorité est vendue dans des kits à des hôpitaux. Le coût de l’unité, 5 gourdes, est le coût de production, a expliqué Tom Adamson. Ces masques peuvent être donnés aux personnes qui viennent à l’hôpital. Les hôpitaux n’ont pas assez de masques N95. « Ces masques ne sont pas parfait mais c’est mieux que rien », a expliqué Tom Adamson. « Il faut que chacun fasse ce qu’il peut faire pour aider », a-t-il appelé.

L’union sacrée, la solidarité et la mise en commun des ressources sont indispensables en Haïti. « Pour cette pandémie qui a mis à genoux les meilleurs systèmes de santé au monde, l’UNION de tous les Haïtiens sans distinction est OBLIGATOIRE”, a appelé le Dr Jean William Pape, qui a souligné que l’union est le “dénominateur commun” dans la réussite des luttes contre la diarrhée infantile, le sida et le choléra. La diarrhée infantile, en 1980, était la première cause de mortalité des enfants de 0-1 an en Haïti. Le sida, pendant deux décennies, a été la cause première de mortalité dans le pays. Aujourd’hui contrôlé, il est la septième cause de décès. Le choléra, qui est presque éliminé du pays, avait rappelé le Dr Jean William Pape pour souligner des succès déjà obtenus avant d’entrer dans la bataille contre le Covid-19.

Roberson Alphonse

https://lenouvelliste.com/article/214609/des-entreprises-haitiennes-contribuent-pour-financer-la-lutte-contre-le-covid-19

Happy

Happy

0

Sad

Sad
0

Excited

Excited
0

Sleppy

Sleppy

0

Angry

Angry
0

Surprise

Surprise
0

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *