By | 14 février 2020

Des sénateurs dont le mandat est arrivé à terme ont adressé une lettre aux représentants des pouvoirs publics en date du mercredi 12 février. suivant la teneur de cette correspondance, Jean Renel Sénatus, Jean Marie Salomon Junior, Dieupie Cherubin, Nenel Cassy et Youri Latortue ont exposé aux pouvoirs le tweet du Chef de l’Etat qui a constaté la caducité, disent-ils, du parlement, ce qui a provoqué une véritable onde de choc réduisant en peau de chagrin l’une des deux branches du Corps Législatif, en l’occurrence le Sénat, nous citons la lettre.

Vu cette tentative, ces sénateurs ont officiellement saisi le CEP qui ne dispose d’aucune référence légale pour saisir les organes du contentieux électoral…

À cet effet en date certaine, toujours suivant cette correspondance,  le tribunal correctionnel et celui des référés ont été respectivement saisis aux fins utiles de droit. Lesdits tribunaux se sont déclarés incompétents sans toutefois prononcer des décisions susceptibles de rejeter la demande des requérants.

Par conséquent, les sénateurs signataires, en leur âme et conscience, avancent qu’ils vont continuer à accomplir la tâche qui leur est constitutionnellement dévolue, ce au nom de la république, ont-ils ajouté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *