By | 22 octobre 2019

Des centaines d’élèves et d’enseignants issus des écoles publiques ont marché ce lundi dans les rues de la capitale pour exiger le départ de Jovenel Moise et une bonne prise en charge des établissements scolaires publics.

Sur tout le parcours, les manifestants ont réclamé le droit à l’éducation, une éducation digne de son nom, ont-ils insisté. Ils ont aussi réclamé la santé, l’alimentation et la sécurité sociale.

La manifestation a chuté au carrefour de l’aéroport, endroit baptisé lieu de résistance par l’opposition haïtienne. La représentante de la confédération nationale d’éducateurs d’Haïti (CNEH) critique l’attitude du Chef de l’Etat qui, selon Magalie Georges, n’a aucun intérêt de faciliter la réouverture des classes à travers le pays.

A noter, la manifestation s’est déroulée sous les yeux des agents de la police haïtienne. Aucun incident n’est à signaler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *