By | 7 novembre 2019

Depuis le début des contestations, l’aire du Champs de Mars devient un endroit à éviter par les usagers qui sont en train de vaquer à leurs activités. Si l’on constate un calme apparent au niveau de certaines zones, les parages du Palais national se font menaçant, car des protestataires y circulent en vue troubler la paix du Chef de l’Etat.

Ce jeudi, ils ont attaqué des véhicules qui empruntent la rue Magny. Un minibus a été incendié, des passagers sont sortis blessés, suivant les témoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *