Actualités Haiti

Ils applaudissent le rapport de la CSC/CA et ils demandent au juge Ramoncite Accimé de se déporter de l’affaire

Les avocats de la partie civile dans l’affaire PetroCaribe salue le travail des juges de la cour des comptes. Selon ces avocats, la deuxième partie du rapport de la CSC/CA confirme que le fonds PetroCaribe a été effectivement dilapidé, analyse ces derniers. Les exemples ne manquent pas dans le document à en croire les hommes de loi qui précisent que les programmes sociaux initiés par le régime « Tèt kale » constituaient des manœuvres pour voler ce fonds.

Me André Michel appelle le président Jovenel Moise à démissionner de son poste et à se mettre à la disposition de la justice haïtienne. De l’avis de l’avocat le chef de l’état n’a plus l’autorité morale pour continuer à mener la barque du pays.

L’opposant au régime « Tèt kale » accuse le chef de l’état d’avoir participé à la dilapidation du fonds PetroCaribe. André Michel rappelle qu’AGRITANS et BETEX, deux firmes dirigées dans le passé par Jovenel Moise sont citées dans le dernier rapport de la CSC/CA.

L’homme de loi appelle la population à maintenir la mobilisation pour contraindre M. Moise à la démission. Les avocats de la partie civile dans l’affaire accordent un délai de 72 heures au juge Ramoncite Accimé pour se déporter du dossier. Passé ce délai, ce juge d’instruction sera récusé, prévient Me André Michel. L’homme de loi de préciser que M. Accimé n’a ni le courage ni l’autonomie nécessaires pour mener un tel procès.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright ©2019 RadioHaiti.org. All rights reserved.

To Top