By | 22 octobre 2019

Le Gouvernement a passé les instructions nécessaires à la Direction Générale des Impôts (DGI) afin de poursuivre, conformément à la loi, les grands commis de l’Etat qui ont paraphé le contrat d’énergie avec la firme E-Power S.A. au préjudice des intérêts supérieurs de l’Etat haïtien.

En effet, il s’agit des anciens ministres Frantz Verella (Travaux publics, Transports et Communications), Daniel Dorsainvil (Économie et Finances) et l’ancien Directeur général de l’Electricité d’Haïti (Ed’H), Serge Raphaël.

«En considération de ce qui est stipulé dans le présent contrat, l’Etat haïtien et l’Ed’H accordent au fournisseur E-Power S.A., qui l’accepte, le droit exclusif, pendant la durée du présent contrat (15 années ndlr), de financer, construire, installer et aménager dans le site de Drouillard une centrale thermique comptant huit (8) groupes neufs de puissance nominale d’au moins trente (30) MW fonctionnant au mazout et détenir, exploiter et maintenir la centrale et toutes les installations afférentes au Projet pour permettre au Fournisseur de mettre à la disposition de l’Ed’H dans les conditions prévues par le présent contrat la Puissance Contractuelle et l’Electricité Livrée.», stipule, entre autres, ce contrat signée en 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *