Actualités Haiti

Les Haïtiens réclament sans condition la démission de Jovenel Moise

Une marée humaine a gagné les rues ce dimanche 9 juin pour protester contre la présence de Jovenel Moise au pouvoir, alors qu’il est indexé par les juges de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif à travers leur rapport sur les dépensés liées au fonds PetroCaribe acheminé récemment au sénat de la République.

Les manifestants ont parcouru plusieurs rues de Port-au-Prince, de Pétion-ville et de Delmas pour exiger la démission du Chef de l’Etat et la tenue du procès PetroCaribe. Une forte présence policière a été constatée, mais cela n’a pas empêché qu’il y ait des dérives. Des manifestants ont tenté de piller et d’incendier un super marché au Champ de Mars, ils ont attaqué les locaux du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, n’était-ce la vigilance des agents spécialisés de la police haïtienne, on aurait connu des actes de vandalisme et de pillage.

Il faut signaler que des manifestants ont tenté d’investir la route de Kenscoff qui mène à Pèlerin 5, à la résidence de Jovenel Moise ; la police qui faisait bonne garde a pu disperser la foule et assurer la sécurité de la résidence de la famille présidentielle.

Selon les membres du secteur démocratique et populaire, on a enregistré pas mal de morts et de blessés durant cette journée de mobilisation. 7 morts ont été dénombrés, à en croire les propos de Me. André Michel, mais la police dit avoir recensé 2. Plusieurs personnes ont été interpellées pour avoir semé la pagaille sur le parcours.

Les organisateurs se montrent satisfaits de cette journée, et ils demandent à la population de maintenir cette mobilisation jusqu’à ce que le Président de la République fasse ses valises.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright ©2019 RadioHaiti.org. All rights reserved.

To Top