L’opposition veut recoller les morceaux et poursuivre la lutte pour renverser Jovenel Moise

Le désaccord entre différentes branches du secteur de l’opposition sur des aspects de la conjoncture à une répercussion négative sur la mobilisation populaire visant le renversement de Jovenel Moise du Pouvoir, lecture de l’ancien sénateur Simon Dieuseul Desras.

L’ex-parlementaire, membre du secteur démocratique et populaire révèle qu’en dépit de cette faiblesse provoquée, l’opposition détient le soutient de la majorité de la population. Entre temps des pourparlers sont en cours afin de résoudre ce problème, poursuit Simon Dieuseul Desras.

L’ex sénateur du Centre désapprouve l’Alternative présentée par le Collectif 4 Décembre sur la crise actuelle ; laquelle alternative prône la formation d’une structure composée d’éléments issus de la société civile dite saine pour diriger le pays après le départ de Jovenel Moise.

De l’avis de Simon Dieuseul Desras, cette alternative ne vise qu’à maintenir le système politique actuel, alors que la majorité des citoyens appellent à un changement.

Happy

Happy

0

Sad

Sad
0

Excited

Excited
0

Sleppy

Sleppy

0

Angry

Angry
0

Surprise

Surprise
0

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *