RadioHaiti.org

A single source to listen Online all Haitian Radio Stations

Naomi Osaka remporte les Internationaux des États-Unis

(New York) La Japonaise Naomi Osaka a triomphé pour la deuxième fois de sa carrière aux Internationaux des États-Unis, samedi, battant la Bélarusse Victoria Azarenka 1-6, 6-3 et 6-3, en finale.\

Il s’agit d’un troisième titre majeur pour la joueuse de 22 ans.

Reine de New York en 2018 et 2020, Osaka a aussi été couronnée à Melbourne en 2019.

La consécration d’il y a deux ans a été acquise dans un match chaotique contre Serena Williams.

Azarenka a une fiche de 0-3 en finales à Flushing Meadows, s’inclinant toujours en trois manches. Williams l’a battue en 2012 et 2013.

« Je pensais que la troisième fois serait la bonne, mais il semble que je dois continuer de tenter ma chance », a t-elle dit.

Chaque joueuse a mérité cinq bris ; six des neuf as ont été l’affaire d’Osaka, quatrième tête de série.

Le duo devait s’affronter en finale de l’Omnium Western & Southern, mais Osaka s’en est retirée à cause d’ennuis à l’arrière de la cuisse gauche. Azarenka, 27e au monde, obtenait ainsi un premier titre depuis la naissance de son fils Leo, en décembre 2016.

Samedi, Azarenka se trouvait en finale d’un tournoi majeur pour la première fois depuis 2013, dans la Grosse pomme.

La Bélarusse a gagné la première manche en moins de 30 minutes, se limitant à trois fautes directes.

Après un mauvais coup droit, Osaka a levé les mains vers le ciel en regardant son entraîneur, semblant demander,’,mais qu’est-ce qui se passe ?’.

« Je me disais que perdre en moins d’une heure serait tellement embarrassant », a confié Osaka.

En deuxième manche, elle a effacé un retard de 2-0 et a remporté les quatre derniers jeux de la manche. Postée juste un peu plus près de la ligne de fond, elle frappait plus rapidement et avec plus de conviction, tandis que les balles de sa rivale avaient moins de mordant.

Osaka a pris le contrôle 3-1 au troisième engagement, après un échange de 17 frappes qui s’est conclu en sa faveur.

Le score est passé à 4-1. La Bélarusse a gagné les deux jeux qui ont suivi, mais le match a pris fin sur la 22e erreur non provoquée d’Azarenka, un revers dans le filet.

« J’ai eu une petite frousse, a dit la gagnante avec un sourire, en regardant Azarenka. Je ne pense pas que j’aimerais t’affronter à nouveau dans une finale. »

Osaka a une fiche de 11-0 depuis que la WTA a repris ses activités.

Pour la première fois depuis 1994 (Arantxa Sanchez Vicario, tombeuse de Steffi Graf), le trophée de l’étape américaine du Grand chelem allait à une joueuse qui a perdu le premier set.

Le stade Arthur Ashe compte 23 000 sièges, mais en raison de la pandémie, la foule se limitait à quelques douzaines de personnes travaillant au tournoi.

Source: https://www.lapresse.ca/sports/tennis/2020-09-12/naomi-osaka-remporte-les-internationaux-des-etats-unis.php

Happy

Happy

0

Sad

Sad
0

Excited

Excited
0

Sleppy

Sleppy

0

Angry

Angry
0

Surprise

Surprise
0

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *