« Pas question de dialogue avec Jovenel Moise, nous réclamons sa démission », dixit Antonio Chéramy

« Pas question de dialogue avec Jovenel Moise, nous réclamons sa démission », dixit Antonio Chéramy

Antonio Cheramy rejette toute idée de dialoguer avec Jovenel Moise dans la perspective de mettre sur pied un gouvernement d’union nationale.

Le sénateur de l’Ouest qui fait un diagnostic inquiétant de la situation financière du pays dit n’attendre que la démission de Jovenel Moise. Par ailleurs, le parlementaire souhaite que les rencontres tenues entre le Président de la République et certains secteurs de la société soient rendues publiques de manière à ce que la population puisse en connaitre les teneurs.

Tous ceux qui prônent un dialogue entre le chef de l’état et les acteurs de l’opposition sont considérés comme des arnaqueurs par le sénateur de l’ouest. Un point de vue qui fait office de réponse à la position du président de la chambre basse, qui prône le dialogue de dernière chance pour sauver le pays.

Pour  Antonio Cheramy seule la démission du président de la république débloquera la situation.

Vladimir Désir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *