RadioHaiti.org

A single source to listen Online all Haitian Radio Stations

Une remobilisation active de l’armée d’Haïti, 15 officiers, 250 soldats et 50 aspirants sous-officiers gradués

Graduation ce mercredi 14 août à la Base Anacaona à Léogâne de 15 officiers, 250 soldats et 50 aspirants sous-officiers. La cérémonie s’est déroulée en présence du Président de la République, des ministres de la défense, de l’intérieur et celui des affaires étrangères, parents et amis.

Soldats, aspirants sous-officiers et officiers se tiennent debout sous le soleil dans leur camp à Léogâne. Devant eux parents, amis, des officiels de l’Etat et le haut état-major des forces armées d’Haïti. « Une étape importante vient d’être franchie dans la vie de ces jeunes qui vont désormais servir la nation », a rappelé leur commandant en chef, Jodel Lessage.

Débuté en janvier 2019, ces jeunes ont, le long de leur formation, fait connaissance avec des notions qui vont leur permettre entre autres d’effectuer leur tâche dans le respect des principes de loyauté, de discipline et de patriotisme qui guide toute institution militaire, a avancé le ministre de la défense, Enold Joseph.

Remobiliser les Forces Armées d’Haïti répond à une promesse de campagne mais aussi une responsabilité historique tenant compte du rôle qu’a joué cette institution dans l’indépendance de la nation haïtienne et d’autres pays du continent. Sur ce, le Président Jovenel Moise, dans ses propos, dit reconnaitre les nombreux méfaits reprocher aux FADH. Pour lui, une réorientation s’avérait nécessaire. C’est pourquoi, fait-il valoir, des agents du corps de génie militaire sont à pied d’œuvre dans plusieurs endroits du pays notamment dans le Nord’Est.

Le corps de Génie militaire a besoin de matériels pour remplir sa mission : secourir la population en cas de catastrophes naturelles. Conscient de de cet état de fait, Jovenel Moise donne la garantie que son administration va faire œuvre qui vaille.

Soulignons que cette cérémonie de graduation révèle à quel point les femmes qui n’étaient pas admises pendant longtemps aux Forces Armées d’Haïti ont fait leur preuve. Dans la classe des officiers, deux occupent les trois premières places sur un total de 15. Dans le rang du bataillon de 250 soldats, Tamara Kendia Polo est lauréate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *