By | 11 octobre 2019

Des dizaines de milliers de personnes ont une nouvelle fois gagné les rues de Port-au-Prince, de Delmas et de Pétion-ville pour continuer de réclamer la démission du Chef de l’Etat. Ce vendredi 11 octobre, l’objectif des manifestants c’était de se rendre en la résidence de Jovenel Moise à Pèlerin 5 afin de pouvoir lui contraindre à la démission.

À Pétion-ville, notamment à la place Saint-Pierre, les agents de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes et de l’eau. Les protestataires étaient dans l’impossibilité d’emprunter la voie qui conduit à Pèlerin.

A noter, A Delmas 66, les manifestants ont incendié et pillé des boutiques… Une journaliste de Associated Press blessée à la main gauche par des jets de bouteilles à Delmas 66.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *