État civil : ICDH et l’UNICEF lancent un projet de renforcement de l’enregistrement des naissances dans la Grand’Anse

Par : Vitalème ACCÈUS — Ce projet intitulé « Appui au renforcement de l’accès égalitaire et inclusif au système d’enregistrement des naissances dans les communes des Irois, d’Anse d’Hainault et de Dame Marie » vient d’être lancé par l’Initiative Citoyenne pour les droits  de l’Homme -ICDH avec l’appui du ministère des Affaires mondiales du Canada et de L’Unicef.

Ce projet vise à faire augmenter le nombre d’enfants enregistrés à l’état civil. Dans la finalité de  faire passer, d’ici 2022, de 80%à au moins 85 % le taux de filles et de garçons de moins de 5 ans enregistrés à l’état civil. Prévu pour une durée de cinq ans, ce projet couvre dans l’ensemble trois  départements du pays, Artibonite, Centre et la Grand’Anse et prévoit que les enfants vulnérables, filles et garçons, acquièrent eux-aussi une identité juridique grâce à l’obtention de leur acte de naissance.

Le coordonnateur du projet Steeves Michel Petit – Homme , a fait savoir que cette initiative s’inscrit dans l’axe du Plan d’action et de la stratégie de l’état civil,  du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique , et va permettre d’augmenter significativement le pourcentage de filles et garçons de moins de 5 ans enregistrés à l’état civil.

De son coté, le Directeur de l’ICDH, Urbens Wibert Dieuveuil déclaré  qu’en plus de la stratégie de collaboration étroite entre les secteur de la santé et de l’état civil pour systématiser l’enregistrement de routine des nouveau-nés, la mobilisation sociale à travers l’approche « communautés protectrices » mécanisme qui place la communauté en tant que premier acteur de protection – sera renforcée en vue de sensibiliser et engendrer un changement de comportement positif vis-à-vis du droit à l’identité mais aussi d’identifier et référencer les enfants qui ne sont pas enregistrés.

En prélude  au lancement du projet un atelier de formation à été réalisé pour le compte des autorités locales des trois  communes ciblées par le projet dans la commune de Dame- Marie du 13 au 14 février 2020.

Il faut noter que le pays reste parmi ceux du continent américain ayant les plus bas taux d’enfants enregistrés à l’état civil. Dans le cadre de ce projet l’UNICEF fixe l’objectif que d’ici 4 ans, 298 000 enfants doivent obtenir leur acte de naissance.

Les enfants, premiers bénéficiaires de ce projet, participeront activement à sa mise en œuvre à travers l’élaboration de supports de communication, la sensibilisation de leurs pairs et de leurs parents et un plaidoyer auprès des autorités.

Accèus Vitalème

acceus2009@gmail.com

Happy

Happy

0

Sad

Sad
0

Excited

Excited
0

Sleppy

Sleppy

0

Angry

Angry
0

Surprise

Surprise
0

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *