La 3e circonscription de Port-au-Prince se lève contre l’insécurité

Une foule immense a gagné les rues de la 3e circonscription de Port-au-Prince contre le phénomène d’insécurité qui bat son plein dans le pays en ces temps-ci. Les manifestants ont dénoncé le laxisme des autorités dans le cadre de ce dossier.

La population a fait ressentir sa frustration vis-à-vis des actes de kidnapping qui regagnent du terrain à Port-au-Prince et ses environs. Cette situation a paralysé la vie économique à Martissant et dans d’autres quartiers du pays. Le commerce est en nette régression, les responsables d’établissements scolaires peinent à ouvrir leurs portes.

Il faut noter qu’au cours de cette marche pacifique contre l’insécurité, les participants nient d’un revers de main l’avis de recherche lancé à l’encontre de Crisla, reconnu pour certains comme un chef de gang tandis que pour d’autres c’est un leader communautaire. « Crisla n’est pas un Kidnappeur ni un bandit. Crisla est comme un Président pour nous », ont scandé les manifestants.

Happy

Happy

0

Sad

Sad
0

Excited

Excited
0

Sleppy

Sleppy

0

Angry

Angry
0

Surprise

Surprise
0

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *