RadioHaiti.org

A single source to listen Online all Haitian Radio Stations

Le pays n’est pas dirigé, selon les députés de l’opposition

Nouveau report, hier lundi, de la séance relative à la mise en accusation du Président de la République. La tension qui régnait dans les parages du Parlement haïtien est à l’origine de cette nouvelle mise en continuation. Des manifestants qui étaient massés aux abords du Parlement voulaient s’en prendre aux parlementaires qui soutiennent le régime au pouvoir.

Les vitres des voitures de deux parlementaires sont volées en éclats, les manifestants ont lancé des cailloux en direction du palais législatif, ce qui obligeait les forces de l’ordre à faire usage de gaz lacrymogènes pour reprendre le contrôle de la situation.

Face à une telle situation le président du bureau de la chambre basse annonce un nouveau report de la séance.

La nouvelle mise en continuation de la séance d’hier semble conforter les députés de la minorité. Pour Abel Descollines le pays n’est pas dirigé. Il se demande comment une séance d’une telle ampleur est renvoyée pour cause d’insécurité. Si les parlementaires se sont livrés à eux-mêmes, cela prouve que les institutions du pays sont en défaillance, analyse le député de Mirebalais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *